Rechercher dans ce blog

samedi 7 décembre 2013

Au bout des machines à écrire (Dominique Fabre)

Au bout des machines à écrire
dont il ne reste rien
dont on ne fait pas le hasard
ni la pluie ni le beau temps 
à travers les années
espérer quelqu'un 
une apparition
une réconciliation
retrouver les mots anciens
les chants les paroles
retrouver les Indiens
de ces vieux continents
qu'on entend
encore 
parfois


Dominique Fabre est connu pour ses romans et ses nouvelles (J'aimerais revoir Callaghan chez Fayard, ou Il faudrait s'arracher le coeur, aux éditions de l'Olivier) dans lesquelles ses personnages, de petites gens, évoluent et se débattent dans des existences souvent alourdies par des enfances disloquées.
Son travail poétique lui permet de s'affranchir des formes conventionnelles, et de travailler des épures au contenus denses et inquiets.
Après un premier recueil (Avant les monstresparu chez Cadex en 2009), nous publions aujourd'hui Au bout des machines à écrire, dans lequel le lecteur retrouvera les thèmes sensibles qui jalonnent son oeuvre.


Au bout des machines à écrire
Dominique Fabre
Photographie Geneviève Gleize
86 pages
ISBN 978-2-918958-84-8
12€





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire